Nos actualités

Comment aider les managers à s’y retrouver dans un rôle de plus en plus compliqué ?

Comment leur permettre de mesurer l’impact de leur management sur leurs équipes, de regarder si leurs pratiques actuelles sont adaptées à l’entreprise d’aujourd’hui et de retrouver du souffle ?

Un contexte de plus en plus complexe

Les entreprises sont confrontées à des contextes de plus en plus complexes, à des défis de plus en plus rudes, à des changements constants.

Elles n’ont d’autres choix, pour faire face, que de développer en permanence leur agilité, leur ingéniosité, leur efficience, leurs performances.

Les équipes sont la clef de voute. Tout repose sur leur mobilisation, leur talent, leur inventivité, leur adaptabilité, leur cohésion et leur capacité à générer de l’intelligence collective, leur satisfaction au travail.

Un rapport au travail qui évolue

La façon de regarder et d’appréhender le travail ne cesse de se transformer. L’envie de s’y investir, ce qui en est attendu en retour, ne répondent plus aux mêmes modèles qu’hier.

Des découvertes qui bousculent ce qu’on pensait être les bases d’un management efficient

Les recherches et observations les plus récentes nous montrent que :

  • l’Humain est naturellement « programmé » pour relever les défis, faire face à la complexité, développer ses capacités, se sentir bien dans son travail et donner son meilleur,
  • il ne libérera ce potentiel que sous certaines conditions (8 sont nécessaires),
  • certaines façons de manager créent ces conditions et libèrent ce potentiel, alors que d’autres l’éteignent.
Très peu de managers ont conscience des conséquences que toutes ces transformations ont sur le management

Trop peu de managers ont, à ce jour, pu se poser pour regarder toutes ces transformations et réfléchir à ce qu’elles obligent à faire évoluer dans ses pratiques managériales. Beaucoup s’appuient toujours sur des modèles aujourd’hui obsolètes ou sur leur seule expérience qui ne suffit plus.

Il est donc fondamental de les aider à faire le point :
  • pratiquent-ils un management adapté au monde du travail d’aujourd’hui ?
  • quel impact ont-ils sur leurs équipes (la mobilisation, l’ingéniosité, l’adaptabilité, la cohésion, la performance et la Qualité de Vie au Travail (dont la leur) se développent-elles) ?
  • sur quels fondements et savoir-faire s’appuient-ils ? Doivent-ils les faire évoluer ?
Des dispositifs affûtés permettent aujourd’hui aux managers de trouver réponses à ces questions :
  • Le « feedback » (fondé sur une méthodologie pointue, il se révèle très bénéfique et très constructif)
  • L’auto-confrontation-évaluation (elle permet en même temps une réactualisation rapide des connaissances essentielles sur le management, une réflexion sur ses pratiques, une auto-évaluation pour identifier ce qui est à faire évoluer)
  • Le baromètre « impact management » (il mesure si le management pratiqué dans l’entreprise contribue ou non à la mobilisation, l’ingéniosité, l’adaptabilité, la cohésion, la performance et la Qualité de Vie au Travail. Il montre les axes d’améliorations)
Les managers retrouvent leur souffle

Ces approches transforment le regard des managers sur le management d’équipe, sur leurs façons de faire. Elles leurs permettent de prendre du recul, de mieux se situer, de se repositionner.

Elles permettent aussi d’éviter des formations ou accompagnements subis, mis en place avant que les bénéficiaires aient conscience d’en avoir besoin et sans qu’ils aient pu contribuer à leur élaboration.

mi, amet, ut Donec Nullam porta. accumsan risus.